Permis probatoire : stages de sensibilisation et récupération de permis à Beauvais

Le permis probatoire, de par sa nature, possède des réglementations et spécificités qui lui sont propres. Introduit en mars 2014, il complète le système du permis à point. Le permis probatoire concerne surtout les jeunes conducteurs, mais il peut également s’adresser aux conducteurs tenus de repasser leur permis de conduire après une annulation ou invalidation.

Le but du permis probatoire est simple : enrayer la mortalité routière des 18-25 ans en leur imposant des règles strictes et en les incitant à faire leurs preuves sur une période 3 ans, ou de 2 ans en cas de conduite accompagnée. Le permis probatoire ne comporte que 6 points au lieu des 12 des permis classiques.

Permis probatoire : le système de points bonus

Un permis probatoire ne possède que 6 points et non 12. Ce nombre de points évolue progressivement sur une période de 3 ans (ou 2 ans pour les permis obtenus après conduite accompagnée), pour atteindre les 12 points finaux.

Ainsi, chaque année, si le conducteur ne commet aucune infraction, 2 points sont automatiquement ajoutés à son capital de points pour le « récompenser ». Ainsi, au bout d’un an, le nombre de points d’un permis probatoire passe de 6 à 8.

En revanche, si le conducteur commet une infraction pendant sa période probatoire, des points sont retirés de son permis en fonction de l’infraction commise, et le système d’ajout de points automatique cesse de fonctionner. Ainsi, un conducteur qui obtient 2 points supplémentaires au bout de sa première année de conduite passe automatiquement à 8 l’année d’après, et 10 l’année suivante. En revanche, s’il commet une infraction qui lui vaut, par exemple, 2 points sur son permis, alors son capital de points repasse à 8 et aucun nouveau point ne lui sera attribué après cela. La solution revient donc à suivre un stage de sensibilisation volontaire pour récupérer les points perdus.

Récupération de points sur un permis probatoire : le stage volontaire

Suivre un stage de sensibilisation volontaire de récupération de points est le meilleur moyen de récupérer des points sur son permis sans avoir à attendre d’en perdre suffisamment pour obtenir la lettre 48N. Ce stage volontaire peut être suivi chaque année afin de récupérer jusqu’à 4 points sur le permis de conduire, mais sans pouvoir dépasser le seuil maximum accordé aux permis probatoires en fonction de leur ancienneté.

Ainsi, un conducteur qui a perdu 2 points sur son permis probatoire la deuxième année, passant dès lors de 8 à 6 points, peut suivre un stage de sensibilisation volontaire qui lui permettra, à l’issue du stage, de récupérer les 2 points perdus et de revenir à un niveau de 8 points.

Dans certains cas, le stage de sensibilisation est obligatoire pour le conducteur, qui a perdu trop de points sur son permis. C’est notamment le cas des permis probatoires qui perdent deux points la première année, passant alors sous la barre de 6 points. Le stage obligatoire est ordonné par la préfecture à travers la lettre 48N, envoyée au domicile du conducteur. Suivre un stage obligatoire permet de récupérer jusqu’à 4 points maximum (et sans jamais dépasser le seuil maximum autorisé pour le permis probatoire), et de prétendre à un remboursement d’amende.

téléphone

Inscrivez-vous pour un stage volontaire de sensibilisation pour permis probatoire.